Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Cancerland

Ou

Guide de survie en territoire cancéreux

 

 

Lorsque j’ai appris que j’étais porteuse, en mon sein gauche, d’un carcinome canalaire infiltrant (CCI pour les intimes, cancer du sein pour les novices), j’ai cru que la peur, l’angoisse et le stress me tueraient bien avant la maladie elle-même.

 

J’ai évidemment voulu réagir, me défendre, me débattre, terrasser l’ennemi au plus vite.

 

J’ai vite compris que je ne pouvais pas faire grand-chose, si ce n’est, sur le plan physique,  continuer de faire ce que je faisais avant, vivre avec bon sens en maintenant une bonne hygiène de vie. Pour le reste, j’ai accepté que mon corps allait devenir un support de travail pour tout un tas de médecins aux spécialités diverses : chirurgien, oncologue, gynécologue, radiothérapeute. Je ne pouvais que m’abandonner entre leurs savoirs et leur expérience de la maladie pour tenter de me sortir de ce guêpier, si toutefois, il est possible de se sortir de là.

 

Cette impuissance a bien failli me rendre dingue.

 

A défaut de pouvoir me sauver et de retrouver une certaine autonomie dans cette bataille, j’ai tenté de m’informer sur les causes de cette poisse. 

Cela m’a occupée un bon bout de temps. Il y en a des plus calés que moi qui planchent  sur le sujet depuis tellement longtemps sans en avoir trouvé encore la réponse….

Il a fallu que j’admette enfin qu’il n’y avait pas de raison à cette fichue maladie. Aucune explication valable, rien de ce que les médias véhiculent ne pouvait expliquer la survenue de ce p…. de carcinome.

Le discours bienveillant de la ligue contre le cancer (ou autre regroupement) qui laisse entendre qu'une bonne hygiène de vie reste la meilleure des préventions est assez culpabilisant.

  

Or, je ne suis pas coupable.

 

Victime non plus d'ailleurs, je ne supporterais pas cet état. Je préfèrerais trouver un coupable (la cigarette, mon alimentation, mon mari qui m’ennuie, le décès de ma grand-tante) n’importe qui, n’importe quoi mais, trouver un coupable, c’est trouver la solution, l’origine du mal, c’est la clé, la mort qui s’éloigne, la réussite  assurée….

 

Je ne veux être ni victime, ni coupable.

 

C'est tombé sur moi parce qu'il n'y avait pas plus de raisons que ça ne tombe pas, tout simplement parce qu'il n'y a pas encore de raisons au cancer. On sait seulement que, mieux on connaît son corps, plus vite on en détecte ses disfonctionnements. Plus on est en forme, mieux on pourra le repousser et supporter les traitements. Voila le seul postulat à retenir.

 

Alors quoi ?

 

Alors rien.

 

Il  faut faire avec, chasser la peur, l’incertitude.

 

  Pour cela, j’ai cherché des témoignages rassurants, prouvant qu’il me reste de nombreuses chances de vivre ce que j’aurais dû vivre si la Faucheuse ne m’avait pas envoyé  M. Crabus sous le sein gauche en guise de messager l’année de mes 45 ans alors que mes enfants n’avaient que 16, 14 et 11 ans.

 

J’ai cherché dans les livres, sur le net, à la radio et j’ai compilé les informations positives et rassurantes.

-J’ai commencé à partager mes « compilations » par l’intermédiaire d’un tableau récapitulatif de témoignages, nommé « Tableau d’espoirs » via le forum des Impatientes. Ce tableau classe les histoires de survie de manière chronologique, de celle qui a mis plus de 15 ans entre elle et la Faucheuse à celle qui a mis plus de 40 ans.

-J’ai retranscrit des extraits d’interviews de grands cancérologues qui portent l’espoir.

-J’ai relevé les paragraphes les plus aidants dans les livres que j’ai pu lire sur le sujet.

-J’ai récapitulé les fondamentaux (les sites qui m’ont le plus aidée, les livres qui sont devenus des guides. )

 

En espérant que ce travail aidera celles qui en ont besoin.

 

PS: Je ne souhaite pas créer un nouveau blog sur le cancer. Il y a en a assez comme ça qui sont d'ailleurs très bien faits. Je désire juste compléter le travail effectué par d'autres et partager plus efficacement. 

Tout ce qui concerne le cancer sur ce blog est enregistré sur des pages. Ce qui signifie qu'il n'y a pas d'interactivité. Je vous invite à retourner sur le forum des Impatientes si vous désirez me conctacter à ce sujet.

 

 

 

 

 

Tableau d'espoirs Extraits d'interviews Livres et sites
     

 

 

 

Partager cette page

Repost 0