Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ces notes ont été prises à l'occasion  d'une "enquête" menée sur la disparition d'un soldat de la guerre de 1870, Jean Alexandre Châble, mobile sarthois.

De cette enquête est né un livre:

 

 

Le 4 aout 1870, les commandants des 4 bataillons sarthois sont nommés :

-Commandant du premier bataillon (La Flèche): (M. de Lentilhac).

M. Bled a écrit ses souvenirs qui ont été publiés dans "la Province du maine". J'ai pris les photos du texte.

-Commandant du 2ème bataillon(Mamers): M.de Mailly-Chalon – Ce bataillon n’est pas incorporé

-Commandant du 3ème bataillon (Le Mans): M. La Touanne

Il a écrit ses mémoires tout comme l'aumonier Charles Morancé

-Commandant du 4ème bataillon (St Calais): M. de Musset

Henri Bohineust, soldat dans ce bataillon a écrit ses mémoires. Ce livre est consultable à la médiathèque Louis Aragon du Mans. Louis va essayer d'aller le prendre en photos.

12 aout: un décret appelle à l'activité les mobiles dans les divisions 8 à 22

Malgré tout, les hommes étaient convoqués pour le 18 aout et se présentaient à la revue.

L'instruction commença dès ce jour tout en armant et équipant les hommes.

Quant à l'habillement, il n'en fallait pas parler.

Le Journal officiel contenait, le 23 août, des nominations de lieutenants-colonels pour commander des régiments provisoires composés de bataillons de mobiles.

Le 28 aout, la Touanne était nommé lieutenant- colonel pour commander le 33ème provisoire d'infanterie composé de trois des bataillons de la Sarthe. Le général de Négrier décida que le régiment serait composé des 1er, 3ème et 4ème. (La Flèche, Le Mans, St Calais)

Donc , Louis Alexandre, qui est de la Garde nationale mobile dans la 7ème compagnie du 4ème bataillon de Saint Calais fait partie des 33ème mobiles.

De sorte que lorsque La Touanne parle des bataillons 1, 2 et 3 du 33ème il doit s’agir respectivement de La Flèche, Le Mans et St Calais .

Trajet du 33ème mobiles, 3ème bataillon ( St Calais)

7.10 : Blois

10.10 : Cloyes

11.10 : Marchenoir, Epieds, La Chapelle-en-chérie et Sainte-Gemmes.

ligne de Josnes à Cloyes

15.10. St Laurent, Ecoman et Vievy-le-rayé

17.10 : Blois

Le 18 octobre- 25 : blois

25.10 : Pontijoux, Saint Léonard et Marchenoir

28.10 : Séris et Concrier

30.10 : Marchenoir. Traverser la foret. Ecoman-le Jaunet-la Colombe

8.11 : Coulmiers

Entre le hameau de Cheminiers et la ferme des Crottes

Cheminiers

9.11 : bataille de Coulmier

10.11 : Champs puis direction Saint Sigismond pour camper à Boulay. Nuit à Boulay

17.11 : St Sigismond

1 décembre : Se dirigent vers Terminiers pour le prendre. A hauteur de Guillonville, des Prussiens partout.

Repli et campement sur Noneville.

2.12 : Direction château de Villepion : carnage Loigny

3.12 : bloqués et cantonnés à Saint-Péravy

4.12 :repli vers le bois de Bucy Saint liphard et Mont Pipeau.

Ferme de Huisseau-sur-mauves

5.12 : Sur la route du Mans, Grand-Luz, Bacon, Lorge

6.12 : Villorceau

7.12 : messas- Villarceau- Josnes

8.12 : Villarceau- le ferme du Mée. Repli sur Mer

12.12 : Pontijoux

18.12 : St Georges de la Couée

Tag(s) : #Guerre de 1870

Partager cet article

Repost 0