Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ces notes ont été prises à l'occasion  d'une "enquête" menée sur la disparition d'un soldat de la guerre de 1870, Jean Alexandre Châble, mobile sarthois.

De cette enquête est né un livre:

 

 

Notes prises sur le Site de L'armée de la Loire 1870

"La guerre de 1870 met la garde nationale au premier plan. La loi du 17 juillet 1870 appelle la garde nationale mobile à l’activité.( Site Loire1870 )"

Cette loi est citée dans le document qui concerne Jean Alexandre. C'est donc un "Garde nationale"

"L'essentiel de l'armée régulière, c'est à dire les meilleurs éléments, étant prisonnier en Allemagne suite aux défaites de Metz et Sedan, Gambetta recrée une armée avec ce qui reste disponible. Il organise la défense avec une rapidité remarquable. Avec les débris des armées vaincues, les conscrits, les réserves, les gardes nationales, les volontaires, il arrive à mettre sur pied une armée de la Loire destinée à délivrer Paris."

La garde nationale mobile est "constituée à l'effet de concourir comme auxiliaire de l'armée active, à la défense des places fortes, des côtes et frontières de l'empire et au maintien de l'ordre dans l'intérieur". Elle concerne les hommes que le résultat du tirage au sort a écartés du contingent, ainsi que les exemptés et les remplacés. (or, Jean Alexandre a été écarté comme fils aîné de veuve) Des périodes d'exercice (15 jours par an) sont prévues.

L'organisation se fait par bataillons, compagnies et batteries. (Jean Alexandre est dans le 4eme bataillon de la 7ème compagnie) Les compagnies ont au plus 250 hommes, les bataillons ont au plus 8 compagnies.

Fin septembre 1870:

"Fin septembre 1870, l'armée de la Loire n'est encore qu'à l'état de noyau :

Commandée par : le général de la Motte-Rouge, composée : du 15e corps, hâtivement constitué avec des troupes diverses. Le premier combat a lieu à Artenay les 10 et 11 octobre, où les Français sont battus. L'ennemi occupe alors Orléans.

Le 13 octobre 1870, Gambetta remplace alors le général de la Motte-Rouge, par le général d'Aurelle de Paladines. Puis il ajoute le 16e corps (formé à Blois).

La "première armée" de la Loire, créée le 13 octobre, est :

Formée par : 90 000 hommes, commandée par : le général d'Aurelle de Paladines, composée des : 15e ( Martin des Palllières) et 16e corps (Pourcet, Chanzy)

18 octobre 1870: 300 gardes nationaux défendent la ville sous le feu de 2000 obus à Châteaudun le 18 octobre 1870.

Le 9 novembre 1870, l'armée française remporte la bataille de Coulmiers et reprend Orléans abandonné par les Allemands.

Le 2 décembre 1870, le 16e corps de Chanzy livre la bataille de Loigny marquée par l'intervention du général de Sonis à la tête des volontaires de l'Ouest.

L'armée française se retrouve alors coupée en 2 : la partie Est, commandée par Bourbaki, se replie à Bourges; Chanzy prend le commandement de la partie ouest, qu'on appellera la 2ème Armée de la Loire, et marche sur Vendôme.

4 décembre 1870: La 2ème armée de la Loire, créée le 4 décembre 1870, est : Formée par : 120 000 hommes Commandée par : le général Chanzy (Gambetta remercie d'Aurelle de Paladines jugé trop peu offensif) Composée de : - 16e corps, amiral Jauréguiberry

Le 5 décembre, les Allemands réoccupent Orléans sans combattre.

8 décembre: Après le combat de Beaugency (appelée aussi bataille de Villorceau) le 8 décembre 1870, Chanzy se replie sur le Mans le 19 décembre.

Le 12 janvier 1871, la 2ème armée de la Loire est battue au Mans. Réduite à 65 000 hommes, elle se replie sur Laval, où les Allemands épuisés ne la poursuivent pas.

Retour au sommaire

Tag(s) : #Guerre de 1870

Partager cet article

Repost 0