Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je vais tenter de retrouver les traces de mes ancêtres qui auraient été "poilus".

D'après mon arbre, les ancêtres qui auraient pu être appelés sous les drapeaux sont:

http://ballet-chable.didier.perso.sfr.fr/generations1a6.htm

http://ballet-chable.didier.perso.sfr.fr/CouturierGeneration1a6.htm

Augustin Châble et Couturier Désiré Henri

Augustin avait 20 ans en 1906. Il fait donc partie de la classe 1906.

Désiré Henri avait 20 ans en 1906. Idem.

Voilà ce que je trouve dans les registres des archives en ligne (1 R1169 ):

1 R1169

1 R1169

son livret militaire:

Des poilus dans mes branches
Des poilus dans mes branches

Il est affecté dans différents régiments d'infanterie:

09.10.1907: 69 ème régiment d'infanterie

01.08.1914: 117 ème régiment d'infanterie

14.02.1915: 150 ème régiment d'infanterie

13.03.1916: 162 ème régiment d'infanterie

31.01.1917: 365 ème régiment d'infanterie

05.03.1919: 73 ème régiment d'infanterie

Des poilus dans mes branches

01.08.1914: 117 ème régiment d'infanterie

Des poilus dans mes branches

Au sujet des décorations militaires:

http://www.medailles-officielles.com/medailles-et-decorations-militaires,medailles-pendantes-francaises-actuelles,41,41,0.html

D'après l'historique du 117 ème RI ( BDIC):

http://argonnaute.u-paris10.fr/search/result#viewer_watch:a011403267960HWUjWT/a011415786350d9btqv

Augustin fit partie, du 01.08.1914 au 14.02.1915 au 117ème régiment d'infanterie:

Dès les premiers jours d'Août, le 117e quitte Le Mans sous la direction du colonel Jullien. Il débarque à Woëvre.

Le 21 Aout, il entre en Belgique et, tout de suite, il est lancé dans la mêlée. Il prend une part héroïque à la bataille de Charleroi par le combat qu'il livre à VIRTON le 22.08.1914.

Le 22.08.1914:L'assaut de VIRTON dure toute la journée.

Le général Boelle dit:

"il convient de citer , et d'une façon spéciales, le 117e d'infanterie qui toute le journée a été engagé et qui, vers 7 heures du soir, après un hourrah auquel rien ne résistait, a abordé des retranchement ennemis"

Malgré ce succès total, c'est la retraite.

Décembre 1914: le 117ème régiment est sur la somme , mis à la disposition de la 62 ème division.

Du 16 décembre au 21 décembre:

Ordre est donné d'attaquer la position ennemie de Montauban.

Le temps est épouvantable. Des charges héroïques, poussées dans l'eau jusqu'aux genoux et quelquefois jusqu'au ventre, viennent toutes se briser contre les réseaux de fils de fer ennemis.

les chefs de corps ayant commandé le régiment sont:

Jullien jusqu'en Octobre 1914, Bizard, d'octobre 1914 à octobre 1916

Je ne trouve pas son nom dans la liste nominative.

Voir le blog:

http://sarthe-guerre-14-18.over-blog.com/pages/117eme_RI_Casernements-466916.html

http://www.francebleu.fr/societe/grande-guerre/l-armee-rend-hommage-aux-poilus-du-117-eme-ri-du-mans-1746373

Extrait de France Bleu

"Le 6 septembre 1914, un mois après le début de la guerre, les troupes françaises étaient envoyées dans la Marne pour tenter de repousser les allemands qui s'approchaient dangereusement de Paris. A ce moment-là, la France risque de perdre la guerre en un mois. Les soldats envoyés dans la Marne permettront de faire reculer le front de guerre, et de regagner du terrain sur les allemands. C'est le sursaut national."

Quand je pense que, par le hasard des affectations post bac ( APB pour les initiés!!!) , mon fils Louis s'est retrouvé accepté dans une école rattachée à la fac du Maine et que nous lui avons trouvé un logement à côté du square Monod.

Quand à la caserne de Chanzy de laquelle le 117ème régiment est parti le 6 septembre 1914 , avant d'être transférée au square Monod, elle était située dans l'ancien quartier militaire, non loin des anciennes archives départementales. C'est devant son portail que j'allais prendre mon déjeuner lorsque mes recherches ou la généalogie me poussaient au Mans: il y avait un petit square triangulaire, tranquille. j'ai réellement mis mes pas dans ceux d'Augustin.....

Extrait du forum: 

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/forum-pages-histoire/pertes-117-ieme-sujet_8392_1.htm

 

Bonjour à nouveau David,

 

Pour retracer le parcours du 117e RI avant le mois d'octobre 1914, il y a, outre l'historique du 11e, trois sources :
- Le JMO du 115e RI de Mamers qui était le régiment frère du 117e (et qui appartenait à la même brigade)
- Le JMO de la 16e brigade (117e RI + 115e RI)
- Les recherches récentes de Stéphane Tison, pour lesquelles il a retracé avec précision le parcours du 117e RI au début de la guerre :
TISON, Stéphane, « Tombeau de Lumière ; trois deuils de guerre pétrifiés dans un vitrail de 1925 », in Cahiers Diderot, Actes du colloque pluridisciplinaire de Mortagne-au-Perche (Orne), sur «  L’image », des 20-21 janvier 2001, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2003, pp. 391-428). 
TISON, Stéphane, « Histoire d’un deuil de guerre : le maître-verrier Albert Echivard et son fils Maxime ; 1914-1935 », in Revue historique et archéologique du Maine, 4ème série, T. II, Le Mans, 2003, pp. 163-196.
Ces deux dernières publications doivent facilement se trouver, à la BM du Mans notamment.
Amitiés,
Arnaud

 

 

 

Bref, pour le moment, je suis incapable de savoir ce qu'Augustin a fait du 3 aout au 04 février 1915.

Mais que sa fiche matriculaire précise qu'il a été blessé le 9 septembre, je doute qu'il soit parti du Mans le 6 septembre comme l'annonce Francebleue.

 

il a dû arriver bien plus tôt sur la zone de combat. 

 

D'après l'historique, il aurait été en Belgique:Le 21 Aout, il entre en Belgique.

 

Il prend une part héroïque à la bataille de Charleroi par le combat qu'il livre à VIRTON le 22.08.1914.

Le 22.08.1914:L'assaut de VIRTON dure toute la journée.

Le général Boelle dit:

"il convient de citer , et d'une façon spéciales, le 117e d'infanterie qui toute le journée a été engagé et qui, vers 7 heures du soir, après un hourrah auquel rien ne résistait, a abordé des retranchement ennemis"

Malgré ce succès total, c'est la retraite.

Le 09 septembre, Augustin est blessé par balle au mollet droit. Le lieu n'est pas indiqué.

Il ne participe donc pas à la bataille de Carnoy du 16 au 20 décembre.

Il retourne au combat le 4 février 1915 et y reste, tjs au 117ème, jusqu'au 14:

10 jours durant lesquels je vais pouvoir le suivre à la trace par l'intermédiaire du JMO:

http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/arkotheque/visionneuse/visionneuse.php?arko=YToxMDp7czoxMDoidHlwZV9mb25kcyI7czo3OiJhcmtvX2lyIjtzOjg6ImltZ190eXBlIjtzOjM6ImpwZyI7czo0OiJyZWYwIjtzOjM6Ijc0OCI7czo0OiJyZWYxIjtzOjE6IjYiO3M6NDoicmVmMiI7aTo5ODk7czo0OiJyZWYzIjtzOjcxOiIxR00vSlVOSVRFUzE0MTgvTE9UMDIvMjZfTl82ODJfMDA3L1NIREdSX19HUl8yNl9OXzY4Ml9fMDA3X18wMDAxX19ULkpQRyI7czo0OiJyZWY0IjtzOjcxOiIxR00vSlVOSVRFUzE0MTgvTE9UMDIvMjZfTl82ODJfMDA3L1NIREdSX19HUl8yNl9OXzY4Ml9fMDA3X18wMDU1X19ULkpQRyI7czoxODoiaWRfYXJrX2VhZF9mYW1pbGxlIjtpOjA7czoxNjoidmlzaW9ubmV1c2VfaHRtbCI7YjoxO3M6MjE6InZpc2lvbm5ldXNlX2h0bWxfbW9kZSI7czo0OiJwcm9kIjt9#uielem_move=530.625%2C73&uielem_islocked=0&uielem_zoom=33&uielem_brightness=0&uielem_contrast=0&uielem_isinverted=0&uielem_rotate=F

 

 

Du 04 février 1915 au 14 février, d'après le JMO il est en exercice.

Le 14 février 1915, il est rattaché au régiment d'infanterie 150.

L'historique du 150 ème RI d'infanterie consulté sur la bibliothèque en ligne de la BDIC, ne détaille pas les journées de février 1915.

 

Il va falloir lire les JMO. Ce sera pour un autre week end.

 

(le 17.05.2015)

 

 

 

 

Tag(s) : #La faiseuse d'histoires

Partager cet article

Repost 0